Gérez vos contrats d’énergie et réduisez votre facture énergétique

Vie quotidienne

En co-location, partage et échanges sont de mise : les contrats d’énergie comptent parmi les frais quotidiens qui se répartissent entre co-locataires. Le point sur les bonnes pratiques de souscription comme de réduction de la facture énergétique.

 

Facture d’énergie en co-location : quelques préalables

En co-location, plusieurs solutions existent pour gérer les contrats d’énergie.

  • Un seul co-locataire souscrit le contrat. Gaz naturel et/ou électricité, un seul des co-locataires reçoit les factures à son nom et devient le seul responsable du paiement : à lui donc la charge de répartir les frais entre les habitants. Attention, cependant : il n’est pas protégé en cas de refus de payer. La seule solution dans ce cas : assigner les co-locataires en justice, avec la difficulté que cela implique de prouver qu’ils ont consommé du gaz ou de l’électricité.
  • Les co-locataires sont tous cotitulaires du contrat. La demande est faite auprès du fournisseur d’énergie : une facture unique est établie au nom de tous, chaque co-locataire devenant co-responsable du paiement. La décision de la répartition des frais selon la quote-part souhaitée est collégiale. Une solution pratique pour que chacun puisse utiliser les factures d’énergie comme justificatif de domicile, à privilégier si vous emménagez tous au même moment. Si vous rejoignez une co-location existante, un simple appel téléphonique au fournisseur suffit pour vous ajouter à la liste de titulaires.

Comment se prémunir contre tout problème ?

  • Etablissez un “pacte de co-location. Ce règlement intérieur pose par écrit les règles de fonctionnement de la co-location, avec entre autre la répartition des charges et les conséquences en cas de défaut de paiement (assignation en justice donc).
  • En cas de départ d’un co-locataire, le contrat ne change pas : il faut contacter le fournisseur pour mettre à jour la liste des titulaires. Les co-locataires s’arrangent ensuite entre eux en ce qui concerne le règlement des frais en cours.
  • En cas de départ simultané de l’ensemble des co-locataires, il est nécessaire de résilier le contrat. Le solde du compte figure sur la facture de résiliation. Une démarche indispensable si vous ne souhaitez pas payer les consommations du futur locataire jusqu’à la souscription d’un contrat à son nom.

 

Réduire la facture au quotidien, comparer les offres

En tant que co-locataire, vous êtes libre de choisir vos fournisseurs d’électricité et de gaz sans que votre propriétaire ne puisse s’y opposer (loi du 6 juillet 1989). Vous pouvez donc faire jouer la concurrence !

En effet depuis le 1er juillet 2007, le marché de l’électricité et du gaz est ouvert à la concurrence. Les Français peuvent donc choisir entre les opérateurs historiques que sont EDF et ENGIE (ex GDF) et quelques dizaines de nouveaux fournisseurs « alternatifs ». C’est une excellente opportunité de faire le meilleur choix, d’autant que les fournisseurs proposent généralement des simulateurs en ligne qui estiment les éventuelles économies réalisées selon vos consommations habituelles.

Vous pouvez changer de prestataire à tout moment :

– dans le cadre d’un changement de fournisseur : la résiliation est possible à tout moment sans frais, sauf frais du gestionnaire de réseau à condition qu’ils aient été préalablement mentionnés dans l’offre, au titre de la résiliation et s’ils sont justifiés. C’est le nouveau fournisseur que vous avez choisi qui se charge de la résiliation du contrat en cours ;

– à la suite d’une modification des conditions contractuelles : votre fournisseur doit vous en informer au moins 1 mois avant la date d’application de la modification envisagée. Dans ce cas vous pouvez résilier votre contrat sans pénalité, dans un délai maximal de 3 mois à compter de la communication de cette information.

Il n’y a donc aucun préavis à respecter auprès de votre fournisseur actuel. Par ailleurs vous bénéficiez d’un délai légal de rétractation des 14 jours (loi Hamon) si vous changez d’avis.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, DGCRF,  vous explique en détail tous les points à vérifier pour vos contrats d’électricité et de gaz.

Pour vous aider à faire le bon choix, plusieurs sites comparent les offres du marché et certains vous accompagnent même dans vos démarches.
C’est le cas notamment de JeChange, qui propose un service client très efficace par téléphone.
D’autres comme le comparateur Selectra négocient parfois des offres d’achats groupés en partenariat avec certains fournisseurs.

 

Pour ne rien rater de nos conseils sur la gestion de votre co-location, consultez la rubrique “Vie quotidienne” du blog de COOLOC. Et inscrivez-vous à notre newsletter pour être informé(e) de la publication de nouveaux articles !

 

Crédit photo: Samuel McGinity