Quelles sont les villes propices à la co-location ?

Bons plans
Quelles sont les villes propices à la co-location

Vivre en co-location, c’est bien ! Mais quelles sont les villes qui s’y prêtent le mieux ?

Les villes où la co-location est facile

Sans surprise, les villes étudiantes sont des villes propices à la co-location : Rennes, Grenoble, Toulouse, Bordeaux, Montpellier offrent de nombreuses opportunités en co-location. A Toulouse, on compte 6 candidats pour une chambre, ce qui n’est pas énorme comparé à Bordeaux où une chambre en co-location attire 20 candidats. A Rennes, non seulement les loyers sont relativement bas, mais la co-location est facile : 5 candidats par chambre proposée en moyenne.

Les promoteurs immobiliers ont bien senti le filon de la co-location: les projets d’immeubles et de logements dédiés à la co-location fleurissent : Nexity avec les projet MyColoc’, Oscar Developpement avec son programme Excellium Co-loc’ ou encore les résidences étudiantes du groupe Pichet sont autant de réponses à la demande de co-location.

Pour ne pas parler des hacker house dont le concept commence à se développer, notamment en région parisienne.

C’est l’avantage d’habiter une grande ville : vous trouverez facilement une co-location … mais pas forcément la co-location qui vous convient ! Les offres de co-location sont encore en très grande majorité destinés aux étudiants ou aux jeunes actifs célibataires.

Si vous êtes une famille -monoparentale ou pas-, ou recherchez une co-location avec des seniors, difficile de trouver la co-location idéale ! A moins d’organiser vous-même votre recherche d’appartement avec vos futurs co-locataires.

N’hésitez pas à changer vos critères de recherche.

 

Les villes où de nombreux appartements sont vacants

Il est souvent question de crise du logement… et pourtant, les grands appartements vides sont légion en France.

La ville championne de France du taux de vacance ? Vichy. 22% des logements sont vides, soit tout de même 4700 logements. Si l’Allier ne vous attire pas plus que cela, sachez qu’à Nice, 29 000 logements sont inoccupés. Si vous êtes dans l’Est, pas moins de 7 500 logements sont libres à Mulhouse, l’une des villes de France où les loyers sont les plus bas.

En règle générale, si vous habitez une ville moyenne de moins de 100 000 habitants, vous aurez plus de chances de trouver un appartement vacant. C’est possible également, bien que dans une moindre mesure, dans les villes de plus de 100 000 habitants, indique l’Insee, à l’exception de Paris…. Où pourtant, en 2011, plus de 98 000 logements étaient déclarés vacants, soit 7,3 % du parc immobilier. Mais le chiffre a tendance à baisser.

Si les alentours de Paris sont également très prisés, une ville comme Fontainebleau comptait pourtant en 2015 15% de logements vides. « Le centre-ville recèle un beau patrimoine, pas toujours entretenu, que les propriétaires n’ont ni envie ni besoin de louer » explique le maire Frédéric Valletoux.

A plusieurs, rien ne vous empêche de repérer, avec vos futurs co-locataires, les appartements vides qui vous plaisent et de contacter les propriétaires pour présenter votre projet de co-location. Vous réalisez une double bonne action : vous leur proposez de rentabiliser un bien et d’éviter la fastidieuse recherche de locataires.

Les villes où vous avez plus grand pour un budget raisonnable

Les villes agréables au loyer abordable ne manquent pas en France. Angers, par exemple, est reconnue pour la douceur de sa qualité de vie. Et le prix au m2 est légèrement en dessous de la moyenne nationale (10,4€/m2 contre 12,6€/m2).

Saint-Etienne, Brest font également partie, avec Mulhouse, des villes les moins chères de France.

En termes de surface, certaines villes sont bien plus intéressantes que d’autres. Selon la moyenne nationale, pour un loyer de 631€/mois (charges comprises), vous pouvez obtenir un logement de 45m2. A Nancy, pour ce prix, vous pouvez habiter un appartement de 63 m² avec deux chambres. A Paris, en revanche, vous obtenez un studio de 15 m².

Paris reste la localité la plus recherchée selon Se loger. Les prix de location sont autour de 30€/m2, alors qu’ils tournent autour de 12-13 € à Lyon et à Bordeaux, les deux autres grandes villes qui viennent immédiatement après Paris.

Moralité : si vous souhaitez habiter un grand logement, que vous soyez à Paris, ou en province, pensez à la co-location ! Vous aurez de l’espace et vivrez une expérience unique et enrichissante.

 

Pour tout savoir sur les aspects contractuels et légaux de la co-location, consultez la rubrique “Bons Plans” du blog de COOLOC.
Et inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité de la co-location !

 

Crédit photo : DR